5 BONNES RAISONS D’ARRÊTER LE SUCRE !

5 BONNES RAISONS D’ARRÊTER LE SUCRE !

Aaah le sucre ! Il peut être ton meilleur ami comme ton pire ennemi. Il a cette particularité de nous faire sécréter des hormones dites apaisantes, qui vont propager une vraie sensation de bien-être dans notre corps. C’est notamment pour cela qu’il est si réconfortant et qu’il nous donne l’impression d’être « anti-stress ». On n’a pas envie d’arrêter le sucre et on peut souvent se laisser tenter ! Mais étant donné qu’il est présent sous différentes formes dans la majeure partie des aliments que nous consommons au quotidien, il devient au fil du temps une vraie addiction, néfaste pour notre condition physique et mentale. Le sucre est une drogue

De nombreuses études l’ont d’ailleurs démontré. Notamment celle du professeur DiNicolantonio pour le journal The Guardian qui déclare : « Chez les rongeurs, le sucre est plus addictif que la cocaïne, il est donc probablement la substance addictive la plus consommée au monde, et cela fait des ravages sur notre santé.»

Il y a quoi se poser des questions… 

Aujourd’hui, tout le monde sait que le sucre est mauvais pour notre santé, mais peu d’entre nous savent réellement pourquoi. Dans cet article, on te donne donc 5 bonnes raisons d’éviter le sucre :

Prévenir les maladies comme le diabète de type 2

Nombreuses sont les maladies liées au sucre, à l’alimentation déséquilibrée et trop riche en mauvais gras, la plus connue étant le diabète de type 2. Près de 5% des Français seraient atteints de cette maladie, et environ 20% d’entre nous seraient diabétiques sans le savoir.

Cette maladie apparaît le plus souvent vers l’âge de 40 ans. Elle est d’abord silencieuse puisque 5 ou 10 ans peuvent passer sans que la personne atteinte ne s’en rende compte. Mais avant qu’elle ne puisse penser à arrêter le sucre, le diabète aura causé de graves dégâts sur sa santé. 

Au fil des années, le corps s’affaiblit et ne sécrète plus suffisamment d’insuline ou de l’insuline de moins bonne qualité afin de réguler la glycémie, ce qui engendre une hyperglycémie, qui caractérise le diabète.

Améliorer la concentration et l’humeur

Lorsque l’on ingère du sucre et plus largement des glucides, la glycémie augmente brutalement. Les symptômes sont bien connus : excitation, agitation, impatience… C’est ce qu’on appelle le “sugar rush”. Ces symptômes temporaires durent 30-45 min et laissent place à de nouveaux symptômes plus désagréables : fatigue, irritabilité, déprime, manque de concentration, sensation de “brouillard mental”.  

À cet instant, le corps cherche naturellement à retrouver son énergie et réclame donc à nouveau une dose de glucides. C’est ce qui te pousse à aller taper dans le paquet de gâteaux caché au fond du placard. C’est un cercle vicieux. 

Notre conseil ? Pour procurer à ton corps de l’énergie dans la durée, préfère des énergies plus lentement digérées comme les bons gras et les protéines.

Arrêter le sucre pour perdre du poids

Lorsque l’on ingère des glucides ou du sucre, une hormone sécrétée par ton pancréas entre en jeu pour permettre à ton corps de retrouver son niveau normal de glycémie. Cette hormone, c’est l’insuline. Comment fait-elle pour réguler la glycémie ? Elle stocke le sucre dans les graisses pour faire des provisions d’énergie et anticiper une activité future. Si l’activité physique ne permet pas de consommer ce surplus d’énergie stocké, cela cause la prise de poids.

Ainsi, il est primordial de bien choisir tes aliments, notamment en te basant sur l’indice glycémique, et de faire régulièrement de l’activité physique.

Booster ton système immunitaire

Notre système immunitaire peut être aussi impacté à cause de notre consommation de sucre, notamment sur la capacité des globules blancs à renforcer notre immunité contre les attaques de bactéries. En effet, Jean-claude Rodet reprend une expérience réalisée à l’université de Loma-Linda en Californie USA en 1979, voici le résultat :

Habituellement, un globule blanc peut vaincre 14 bactéries, ici cela diminue fortement avec la prise de sucre jusqu’à même tomber à zéro quand la prise de sucre est trop importante. Ce n’est pas négligeable ! 

Les sucres rapides accélèrent la prolifération des virus et des bactéries et diminuent nos défenses immunitaires. Surtout en hiver lorsque nos défenses immunitaires sont mises à rude épreuve, mais que nous sommes tentés par tous les bons gâteaux réconfortants cuisinés par papy et mamie.

Améliorer la qualité de ton microbiote intestinal

Le sucre nourrit les mauvaises bactéries qui vivent dans tes intestins et affaiblit donc ton système digestif et immunitaire. Selon une étude réalisée dans le Scientific Reports, des chercheurs prouvent qu’un régime alimentaire riche en sucres provoque une fuite des nutriments et des toxines dans le sang via l’intestin.

Quand tu décides d’arrêter le sucre, tu affames donc les mauvaises bactéries qui vont au fur et à mesure disparaître pour laisser place à tes bonnes bactéries qui elles se nourrissent de prébiotiques.

Le mot de la fin ?

Pas de panique ! Malgré l’hyper-présence de sucre dans les produits du quotidien, il existe quand même des astuces pour diminuer ta consommation. Par exemple, nous te conseillons un substitut qui remplit tous les critères pour une santé de fer : indice glycémique bas, faible en calorie, effets anti-inflammatoires, antioxydants, aide à la gestion du diabète et du poids. Cet aliment magique est le sirop de Yacon dont tu peux découvrir notre article dédié pour en savoir davantage sur ce produit aux propriétés multiples et rares.

https://joune.co/blog-nutrition/yacon/

Sources: 

  • Sarah Garny,Trouble de l’attention : le sucre coupable. Santi-shop.19 octobre 2019.

https://www.santi-shop.eu/blog/sante-nutrition-1/post/trouble-de-lattention-le-sucre-coupable-122

  • Helène Wacquier, Sucre et dépression du système immunitaire. Living-nutrition. 31 Janvier.

https://living-nutrition.be/sucre_depression_systeme_immunitaire/

  • Marie-Céline Ray. Le système immunitaire serait mis à mal par notre régime alimentaire. Futura-sciences.  5 juillet 2014.

https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/medecine-systeme-immunitaire-serait-mis-mal-notre-regime-alimentaire-54355/

Partager l’article